Description

La race d’Hérens est vraisemblablement le   reliquat d’une population bovine qui peuplait à l’origine l’arc alpin des Alpes autrichiennes à la Savoie. Sa morphologie crânienne la place parmi le bétail à crâne large, appelé brachycéphale, caractère qui se retrouve chez les petits bovins du néolithique.

Ses ancêtres étaient présents en Valais vers 3000 av. J.-C. comme l’atteste un fragment de crâne retrouvé dans le site archéologique de Sion Saint Guérin.

Cette race est fortement apparentée aux races autochtones du Val d’Aoste, la Castana et la Pezzatanera. Selon une étude réalisée par Reuse, il est apparu que les groupes sanguins de la race d’Hérens différaient d’une manière remarquable de ceux des autres races suisses.

Par ailleurs, sa ressemblance avec la Tuxer du Zillertal autrichien a conduit les responsables de ces races à procéder en 1925 à des échanges limités de reproducteurs.